Top Picture


convivialis

socioéconomie

L’homo convivialis agit à la recherche de la vie bonne dans une bonne société, une société juste selon la règle d’une pratique conviviale :

Travailler ensemble en prenant soin l’un de l’autre et de la Nature.

La vie ensemble amène à s’activer au-delà de ce qui est nécessaire à la seule survie ; c’est alors que la façon de s’organiser a conduit à parler de travail et d’économie. Considérer la catégorie « sociéconomie» a pour objet un renouvellement profond de la réflexion concernant ce domaine très labouré par le discours ambiant sur la société réduite à une « économie ». Il s’agit d’analyser les activités de la production, de la répartition et de la consommation de ressources, sans faire comme si elles ne baignaient pas dans des rapports de force au sein de sociétés concrètes entre des acteurs guidés par des options morales et politiques. Rapports qui sont niés d’une manière ou d’une autre par les approches qui se veulent de théorie "pure", "objectives" de science économique non hétérodoxe.

Avec la règle générale d’une pratique conviviale, la socioeconomie adopte une perspective d'étude visant à mettre les activités économiques au service de la société. En bien des lieux des travaux de socioéconomie ont été engagés dnas cet esprit, par exemple dans le cadre de PEKEA.
Lire la suite….


contact: At=@ : [contactAtaltersocietal.org] - Plan du site - Page mise à jour le 14 11 2012 à 15:29
Statistiques - Total : 62759 - Ce mois ci : 994 - En ligne : 2
 

Se connecter

Accédez aux parties restreintes du site